Quitter

Cet article est un bon exemple du contenu que vous pouvez recevoir régulièrement dans votre boite mail si vous vous abonnez (gratuitement) à La Lettre des Nouvelles Narrations.

Le développement de la réalité virtuelle est en marche depuis quelques temps maintenant. Les pionniers ont déjà publié leurs premières créations et l’ensemble des mondes créatifs les observent avec intérêt. La réalité virtuelle courre derrière les attentes énormes qu’elle a suscité, au risque de voir la tendance s’essouffler. Il faut innover, expérimenter, raconter, et vite !

C’est dans ce contexte qu’a surgi cette idée : et si nous complétions l’espace autour d’une image culte pour transformer des images « à plat » en expériences immersives complètes ? J’ai eu cette envie en regardant des vidéos d’artistes dessinant en réalité virtuelle avec le logiciel Tilt Brush :

Quel potentiel pour réinterpréter et transcender des images aussi forte que le débarquement sur la Lune, la libération française ou le crash du Hindenburg !

Mais je ne sais pas dessiner. Mais alors pas du tout ! Cette idée reste donc dans les cartons jusqu’à ma rencontre avec Amandine Collinet de l’INA en janvier dernier. Elle accroche avec le concept, nous décidons d’en faire un Challenge VR, un évènement créatif de 48h où les participants devront inventer le « hors-champ » d’archives culte pour les magnifier.

Quelques mois après, avec le Forum des Images et le think tank Uni-VR comme partenaires, 22 créatrices et créateurs se sont retrouvés et on produit quatre films géniaux, très différents les uns des autres, que je vous propose de découvrir (pour bien les apprécier, le mieux est d’utiliser un casque de VR, mais vous pouvez tout de même les visionner sur votre mobile ou votre ordinateur).

Slava

Gagnant du premier prix du Challenge VR, ce projet a eu pour origine une vidéo du violoncelliste Mstislav Rostropovich jouant devant le mur de Berlin le jour de sa chute. Le film Slava s’inspire de cet évènement pour dresser un portrait poétique et musical de l’artiste et de ce moment très singulier que sa performance immortalise.

Un film de Christopher Kordun, Rémi Large, Lucie Plançon, Sylvain Coisne et Vladimir Chirita.

B.O.C.A.L.

La bombe atomique. Une image aussi terrifiante que captivante. Imaginez deux secondes que vous ne sachiez pas ce qu’elle représente, que vous n’associez pas le « champignon » à la mort et à destruction. Le film B.O.C.A.L. nous plonge dans un univers fictif, dystopique, dans lequel bon nombre de citoyens ne se souviennent plus de l’horreur…

Un film de Arnaud Poujol, Hélène Harden, Léo Leibovici, Hadrien Sygnet, Emmanuelle Piton.

Reset

La libération de Paris est un moment que nous associons fortement aux images d’allégresse du peuple aux côtés des soldats qui ont lourdement combattu. Avec l’archive du char Montmirail acclamé par les parisiens, le film Reset se propose de combler les vides du cycle de la guerre : l’idéologisation, les privations de liberté, le conflit et afin la libération des peuples. Une histoire qui se répète…

Un film de Benoît Amiel, Evalie Helie, Linda Gabbay, Floriane Turmeau, Grégoire Stern.

Au revoir (VGE)

Valéry Giscard d’Estaing quittant le pouvoir d’un « au revoir » grave et un rien affecté, une image depuis longtemps tournée en dérision. Le film Au Revoir VGE continue dans cette veine et mettant en scène les régisseurs de l’époque, pris dans l’enfer télévisuel d’un président qui se trompe de porte et laisse l’écran vide pendant de longues secondes pendant que la Marseillaise résonne devant une chaise vide. Une comédie en réalité virtuelle dans laquelle vous pourrez aussi discerner mes piètres talents d’acteurs… 🙂

Un film de Antoine Sarazin, Antoine Libeau, Lucas Doppelt, Jean-Philippe Cillard, Maëva Gauthier, William Duchene.

J’espère que vous avez apprécié ces films, autant que les centaines de visiteurs qui en ont fait l’expérience pendant le Paris Virtual Film Festival, pendant lequel ils étaient mis à la disposition du public. N’hésitez pas à les partager, ils ont été fabriqués en 48h mais sont faits pour circuler pendant des semaines 🙂

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Go top